GAZ, BIOGAZ, H2 , DES VECTEURS ESSENTIELS DE LA TRANSITION
Home Actualités GAZ, BIOGAZ, H2 , DES VECTEURS ESSENTIELS DE LA TRANSITION
Retour aux Actualités

GAZ, BIOGAZ, H2 , DES VECTEURS ESSENTIELS DE LA TRANSITION

  • Le Biogaz

À Dunkerque, le gaz naturel représente 1/3 des consommations d’énergies des secteurs industriel et résidentiel (selon ADEME).

À titre de comparaison, les émissions de CO2 par type d’énergie consommée :

  • 227 grammes de CO2/kWh de gaz consommé (CH4)
  • 80 grammes de CO2/kW/h pour l’électricité
  • 44 grammes de CO2/kWh pour le biogaz

Issus de différentes sources (agriculture, industrie agroalimentaire, restauration collective, collecte des déchets verts, d’ordures ménagères…), le biogaz et autres gaz renouvelables constituent une énergie de substitution au gaz fossile.

Les gaz renouvelables apportent des réponses aux enjeux économiques et environnementaux via la valorisation de déchets et soutien la décarbonation de l’industrie et les transports.

Le remplacement à terme du gaz naturel fossile par le biométhane (biogaz épuré et traité pour avoir les mêmes caractéristiques que le gaz naturel) permettra de réduire par 5 le poids des émissions de CO2.

À Dunkerque, les ressources de production de gaz verts sont abondantes grâce, notamment, aux nouveaux modes de production de gaz verts tels que la pyrogazéification, la gazéification hydrothermale et la méthanation, en cours d’industrialisation.

Un potentiel de 40 mégawatts de Gaz verts peut être valorisé sur le territoire du Dunkerquois, ce qui constitue un levier majeur à l’atteinte des objectifs ambitieux de neutralité carbone et une opportunité pour l’indépendance énergétique française.

GRDF (gestionnaire du réseau de distribution de gaz naturel) et GRTgaz (transporteur) accompagnent l’ensemble des acteurs de la filière en Hauts-de-France au travers de la démarche Métha’morphose REV3 et contribue à 3 études sur les gaz verts au périmètre de l’agglomération Dunkerquoise :
  • Pilotage d’une étude au sujet de la pyrolyse du méthane afin de convertir le méthane en hydrogène sans émission de CO2 (sous forme de carbone solide) ;
  • Pilotage d’une étude de chaudière à oxycombustion qui permettrait de capter et valoriser du CO2 issu de la combustion ;
  • Contribution à l’étude Gisement d’intrants de production de gaz verts, pilotée par Pôlenergie.

FOCUS SUR DES PROJETS LOCAUX DE PRODUCTION DE BIOGAZ :

  • Ch. Daudruy Van Cauwenberghe & fils :

    L’entreprise a développé un important projet de biométhanisation, sous le nom de Nord-Métha, inauguré en juillet 2023. Son process de raffinage d’huiles produit des boues et terres grasses usées tandis que le processus de fabrication du biodiesel génère de la glycérine à fort pouvoir méthanogène. À terme, l’unité pourra injecter 750 nm3/h de biométhane dans le réseau GRDF, soit près de 66 000 000 kWh /an, l’équivalent de la consommation annuelle de 5 800 foyers. Ce projet permettra ainsi d’éviter le rejet de 12 000 T de CO2 par an. Un projet de valorisation du CO2 biogénique est également à l’étude.

  • Flandre Biogaz :

    L’entreprise produira dès 2024 du biogaz à partir d’effluents d’élevage et de végétaux (vives, maïs, fane de pois …) issus de la production de 4 éleveurs et agriculteurs locaux. Les volumes d’injection de biogaz dans le réseau GRDF sont prévus entre 160 et 190 m3/heure

daudruy methaniseur

DUNKERQUE, TERRITOIRE D’INDUSTRIE ET DE MOBILITÉ DÉCARBONÉES

Découvrez notre brochure
photo de couverture de la brochure décarbonation 2023