Investissements étrangers : pourquoi choisir la France ?
Accueil Conseils aux investisseurs Investissements étrangers : pourquoi choisir la France ?
Retour aux Conseils aux investisseurs

Investissements étrangers : pourquoi choisir la France ?

paris la defense

La France dispose aujourd’hui d’une image très favorable pour les investisseurs étrangers. Le classement annuel du cabinet A.T. Kearney faisait entrer le pays dans le top 5 des destinations les plus attractives pour les grands investisseurs internationaux dès 2018[1].

Investissements étrangers : pourquoi choisir la France ?

Les décideurs étrangers classent notamment la France au deuxième rang des pays les plus attractifs en Europe (35 %), derrière l’Allemagne (41 %), mais devant le Royaume-Uni (34 %)[2]. Ils soulignent entre autres la qualité des salariés, la montée en gamme des produits (industrie du luxe, gastronomie et agro-alimentaire…), la numérisation des processus industriels ou encore la qualité du management à la française[3].

Quels sont les atouts de la France et pourquoi y investir aujourd’hui ? Le point complet avec Dunkerque Promotion, agence de développement économique, qui accompagne les entreprises dans leurs projets de nouvelles implantations ou ouverture de filiale en Flandre maritime.

La France attire de plus en plus d’investisseurs étrangers

En 2020, la France a accueilli 985 projets d’investissements étrangers en France contre 975 au Royaume-Uni et 930 en Allemagne[4].

Le pays demeure ainsi la première destination européenne pour les investissements étrangers. Il occupait déjà la première place du classement en 2019[5].

Les investisseurs étrangers déjà installés tendent par ailleurs à développer leur activité. Selon Business France, en 2017, 1 298 décisions d’investissement ont créé ou maintenu 33 489 emplois (contre 1 117 décisions et 30 108 emplois en 2016).

Investir en France : un marché porteur et dynamique au cœur de l’Europe

Le PIB de la France atteint 2 762 milliards de dollars à prix courants en 2019[6]. Cela fait du pays la 7e économie mondiale après les États-Unis, la Chine, le Japon et l’Allemagne, l’Inde et le Royaume-Uni (FMI, avril 2019)[7].

La France représente également le 2e marché intérieur en Europe avec plus de 67 millions de consommateurs.

89 % des dirigeants d’entreprises internationales implantées en France citent d’ailleurs la taille du marché intérieur comme un critère déterminant dans leur projet d’installation[8].

Transport et logistiques : des infrastructures de haut niveau

La France est un carrefour stratégique au cœur de l’Europe. 81 % des entreprises étrangères implantées en France choisissent le pays pour les facilités d’exportation vers le reste du continent[9], et 70 % vers l’Afrique.

Ouverte sur plusieurs façades maritimes (océan Atlantique, Méditerranée, Manche et mer du Nord…), la France compte un total de 66 ports de commerces maritimes[10]. Au total, la France métropolitaine compte 7 Grands Ports Maritimes9bis dont les 3 premiers sont Marseille, Le Havre et Dunkerque. Le territoire est irrigué par un réseau routier dense, composé notamment de 142 autoroutes pour un total de 11 882 kilomètres de voies[11].

Grâce à la disponibilité du foncier, il est facile d’implanter son entreprise à proximité d’une gare, d’un port, d’une autoroute ou encore d’un aéroport.

Ressources humaines et innovation : un large choix de profils qualifiés

La France investit massivement dans l’éducation et la formation (5 % du PIB)[12]. 44,7 % de la population des 25-34 ans et 33,5 % de la population des 25-64 ans sont diplômés de l’enseignement supérieur[13]. La formation et la qualification de la main-d’œuvre en France ont influé sur la décision d’installation de 86 % des entrepreneurs étrangers.

En matière de R&D, l’attractivité de la France repose sur son réseau de clusters (groupes de laboratoires) et sur ses pôles d’excellence[14]. Le pays bénéficie par ailleurs d’une image positive à l’étranger en matière d’inventivité et de sens de l’innovation. Le « génie français », expression souvent relevée, correspond à une perception réelle influant sur la décision de nombreux investisseurs étrangers.

Il existe des aides très nombreuses pour favoriser l’innovation et le secteur de la recherche et du développement. Citons entre autres[15] :

  • La bourse French Tech, versée par la banque publique d’investissement française (Bpifrance) pour accompagner l’étude technique et économique préalable du projet innovant ;
  • L’aide pour la faisabilité de l’innovation (AFI), une autre subvention ou avance récupérable de Bpifrance pour aider les porteurs de projets à valider la faisabilité technique et réglementaire du projet ;
  • L’aide pour le développement de l’innovation, sous forme d’une avance récupérable ou d’un prêt d’un montant maximal de 3 millions d’euros ;
  • Les aides des partenariats régionaux d’innovation (PRI), en partenariat avec les services de l’État et certaines régions ;
  • De nombreuses subventions régionales existent et on déjà fait leurs preuves :
    • Le Chèque Territoire d’Innovation en région Pays de la Loire
    • Innov’up en Ile-de-France
    • Dispositif régional d’aide au développement des PME en Hauts-de-France ;
  • Le crédit impôt recherche (CIR) et le crédit d’impôt innovation (CII), accordant des avantages fiscaux substantiels aux entreprises qui engagent des investissements de R&D au cours de l’année.

Peu importe le contexte, mondial ou à l’échelle de l’Union Européenne, l’économie est toujours au centre du développement de la société. La course à l’attractivité des entreprises sur les territoires amène à un développement économique et social sur le long terme. Il favorise lui-même la création d’un cercle vertueux dont bénéficient les entreprises : création de réseau professionnel, présence de main d’œuvre qualifiée, de ressources financières et matérielles, etc.

Une politique volontariste de soutien à l’activité économique

Des aides financières multiples et complémentaires

L’implantation d’une entreprise en France peut donner lieu à des subventions et aides diverses allouées par l’État, les régions ou encore les agglomérations et intercommunalités. Leur attribution est réalisée au cas par cas et en fonction de différents critères comme :

  • La taille de l’entreprise ;
  • Son secteur d’activité ;
  • La nature du projet (création, extension, modernisation, etc.) ;
  • Le nombre de créations d’emplois sur une période prévisionnelle donnée (généralement 3 ans).

Il est notamment possible de bénéficier de certaines aides en fonction de la localisation de l’implantation, par exemple :

  • En zone franche urbaine (ZFU), avec exonération de 100 % d’impôt sur les bénéfices pendant 5 ans[17];
  • Dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV), avec une exonération totale de taxes locales pendant 5 ans[18];
  • Dans les zones de revitalisation rurale (ZRR), avec une exonération totale d’impôt sur les bénéfices et des taxes locales pendant 5 ans[19].
  • Dans les zones à finalité régionale (AFR), les entreprises peuvent prétendre à des aides variables sous forme d’exonération d’impôts. Elles seront jugées selon plusieurs critères : leur localisation (en France métropolitaine ou en DOM), le montant de leurs investissements ou encore leur taille 18b

En pratique, le recensement complet des aides auxquelles peut prétendre une entreprise est complexe. Le recours à une agence locale de développement économique, comme Dunkerque Promotion concernant la Flandre maritime, est généralement à recommander pour bénéficier d’une expertise locale et de tous les appuis financiers et administratifs disponibles.

Un répertoire unique des aides publiques aux entreprises, développé par CMA France, est également disponible ici si vous souhaitez engager des recherches vous-même.

Un soutien ciblé pour les activités stratégiques

Les autorités publiques françaises encouragent activement le développement ou la réimplantation des activités économiques dites « stratégiques » sur le territoire national. Le plan France Relance, élaboré en réponse à la crise sanitaire, entend notamment renforcer l’autonomie de la France sur le plan industriel.

Un appel à projets global a ainsi été lancé le 31 août 2020. Il permet aux investisseurs intéressés de bénéficier d’une subvention importante dans plusieurs secteurs-clés[20] :

  • L’aéronautique ;
  • L’automobile ;
  • Le nucléaire ;
  • L’agro-alimentaire ;
  • La santé ;
  • L’électronique ;
  • Les « intrants essentiels de l’industrie » (chimie, matériaux, métaux…) ;
  • Les télécommunications 5G.

Encadré : France Relance : une enveloppe financière particulièrement ambitieuse

Présenté le 3 septembre 2020 en Conseil des ministres, le plan France Relance représente un effort exceptionnel d’investissement public pour accompagner la sortie de la crise sanitaire. D’un montant de 100 milliards d’euros, il est dédié au financement de trois priorités[21] :

  • La transition écologique (30 milliards d’euros) ;
  • La compétitivité et l’innovation (34 milliards d’euros) ;
  • La cohésion sociale et territoriale (36 milliards d’euros).

Un soutien économique aux projets industriels de transition écologique

Le volet du plan France Relance dédié à la transition écologique contient un grand nombre de mesures et aides financières au bénéfice des entreprises acceptant de se tourner vers des procédés industriels plus sobres en énergie. Il inclut notamment[22] :

  • Une aide à l’investissement « sur mesure » pour les projets complexes d’amélioration de l’efficacité énergétique des procédés de fabrication, lorsque le montant engagé par l’industriel dépasse 3 millions d’euros ;
  • Une aide spécifique pour les projets de décarbonation des procédés industriels ;
  • Une aide pour la mise en œuvre de la chaleur biomasse industrielle ;
  • Une aide pour les dispositifs de chaleur industrielle issus de combustibles solides de récupération (CSR) ;

Un nouveau guichet de subvention, enfin, offre aux entrepreneurs une information claire et centralisée sur les équipements et investissements de moins de 3 millions d’euros éligibles à des financements publics[23].  Vous trouverez tous les renseignements nécessaires concernant ce nouveau service en consultant cette notice en ligne.

Un accompagnement personnalisé pour les investisseurs

La France a par ailleurs mis en œuvre des dispositifs d’accompagnements spécifiques pour les investisseurs souhaitant développer une activité en France et y ouvrir une entreprise ou une filiale. Cela inclut :

  • La plate-forme web « Welcome to France », lancée par Business France en 2020 dans le cadre du plan France Relance, pour l’information des entreprises et talents étrangers souhaitant s’installer en France[24];
  • La carte de séjour « compétences et talents », introduite en 2006 pour faciliter l’installation personnelle du porteur d’un projet pouvant contribuer au développement économique de la France et de son pays d’origine[25].

Située au cœur de la Flandre maritime et au carrefour de l’Europe, Dunkerque se distingue par une culture industrielle locale fortement ancrée dans son histoire. Les entreprises déjà implantées dans le secteur soulignent par ailleurs la qualité de la main d’œuvre, sa disponibilité et une éthique reconnue du travail. Rappelons que la France, selon l’OCDE, arrive en 2021 au cinquième rang mondial pour la productivité des salariés, avec une contribution au PIB de 70 € par travailleur et heure travaillée[26].

L’agence de développement économique Dunkerque Promotion accompagne les projets d’implantation dans la région du Dunkerquois et de la Flandre maritime.

***

Les points-clés à retenir :

  • La France offre un environnement exceptionnellement favorable à l’implantation d’une entreprise et au développement économique.
  • Le pays se caractérise par la diversité de ses dispositifs d’aide et d’accompagnement aux investisseurs.
  • Le recours à une agence locale de développement économique permettra d’activer plus efficacement tous les leviers à votre disposition et de gagner un temps très précieux.

 

 

 

 

[1]          https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/venir-en-france/entreprendre-et-investir-en-france/#sommaire_1

[2]          https://www.gouvernement.fr/la-france-attire-de-plus-en-plus-d-investisseurs-etrangers

[3]          https://www.gouvernement.fr/la-france-attire-de-plus-en-plus-d-investisseurs-etrangers

[4]              https://www.leparisien.fr/economie/investissements-etrangers-la-france-reste-le-pays-le-plus-attractif-deurope-07-06-2021-FAVKUPSNIVBHTJV2MPPBZ6TORI.php

[5]              https://www.leparisien.fr/economie/investissements-etrangers-la-france-reste-le-pays-le-plus-attractif-deurope-07-06-2021-FAVKUPSNIVBHTJV2MPPBZ6TORI.php

[6]          https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/venir-en-france/entreprendre-et-investir-en-france/#sommaire_1

[7]          https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/venir-en-france/entreprendre-et-investir-en-france/#sommaire_1

[8]          https://www.gouvernement.fr/la-france-attire-de-plus-en-plus-d-investisseurs-etrangers

[9]          https://www.gouvernement.fr/la-france-attire-de-plus-en-plus-d-investisseurs-etrangers

            9bis https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_port_maritime

[10]         https://www.ecologie.gouv.fr/acteurs-reseau-et-activites-portuaires-en-france

[11]         https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seau_autoroutier_fran%C3%A7ais

[12]         https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/venir-en-france/entreprendre-et-investir-en-france/#sommaire_1

[13]         https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/venir-en-france/entreprendre-et-investir-en-france/#sommaire_1

[14]         https://www.gouvernement.fr/la-france-attire-de-plus-en-plus-d-investisseurs-etrangers

[15]         https://bpifrance-creation.fr/encyclopedie/aides-a-creation-a-reprise-dentreprise/aides-a-linnovation/recapitulatif-principales

 

[16]         https://guide-aides.hautsdefrance.fr/spip.php?page=dispositif&id_dispositif=680

[17]         https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31149

[18]         https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F34020

[19]         https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31139

            18bhttps://www.economie.gouv.fr/entreprises/exonerations-impots-zones-afr-zafr

[20]         https://www.entreprises.gouv.fr/fr/aap/france-relance/appel-projets-france-relance-secteurs-strategiques-de-l-industrie

[21]         https://www.vie-publique.fr/questions-reponses/280857-plans-de-relance-economique-france-relance-et-next-generation-eu

[22]         https://www.asp-public.fr/aide-en-faveur-des-investissements-de-decarbonation-des-outils-de-production-industrielle

[23]         https://www.asp-public.fr/aide-en-faveur-des-investissements-de-decarbonation-des-outils-de-production-industrielle

[24]         https://cr.ambafrance.org/Welcome-to-France-information-a-destination-des-entreprises-et-des-talents

[25]         https://www.immigration.interieur.gouv.fr/Archives/Les-archives-du-site/Archives-Immigration/Archives-Immigration-professionnelle/La-carte-de-sejour-competences-et-talents

[26]         https://fr.statista.com/infographie/19072/productivite-horaire-du-travail-par-pays/

Investissements étrangers : pourquoi choisir la France ?

Pourquoi Dunkerque est le territoire idéal pour développer votre entreprise ?

Téléchargez pour tout savoir