Quel trafic maritime en France ?

Quel trafic maritime en France ?

conteneurs sur bateau

Avec ses 66 ports de commerce, dont 11 grands ports maritimes (GPM)[1], la France est un carrefour majeur pour le transit de marchandises par navire. En 2019, le trafic maritime dans le pays a représenté 360 millions de tonnes[2]. Ce volume connaît par ailleurs une progression lente mais bien réelle, évaluée à 2 % sur une période de dix ans[3].

Le trafic maritime français est confronté à la fois à la concurrence rude des autres ports européens et aux nouveaux enjeux environnementaux. Les défis sont nombreux, mais les façades maritimes du pays ont un grand potentiel de développement. Quelles sont les caractéristiques du trafic maritime en France, et quelles sont ses perspectives de croissance ? Le point avec Dunkerque Promotion, spécialiste des installations d’entreprise dans le Grand Port Maritime de Dunkerque.

Quel est l’état du trafic maritime en France aujourd’hui ?

Les 7 GPM ou grands ports maritimes (Dunkerque, Le Havre, Rouen, Nantes Saint-Nazaire, La Rochelle, Bordeaux, Marseille) dominent très largement le trafic de marchandises par voie maritime en France métropolitaine. Ils représentaient ainsi 86,7 % du total de trafic de marchandises en 2019, avec 312 millions de tonnes. Le reste se répartit entre les 31 autres ports commerciaux de l’Hexagone et de la Corse[4].

En 2019, l’activité portuaire a diminué de 2,4 % par rapport à 2018, en raison notamment de mouvements sociaux à la fin de l’année. Cela ne remet cependant pas en cause la hausse tendancielle de l’activité : sur les cinq années précédentes, soit depuis 2014, le trafic avait connu une augmentation moyenne de 0,8 % par an[5].

L’année 2020, quant à elle, a bien sûr été marquée par une diminution globale d’activité due à l’impact de la crise sanitaire à l’échelle internationale. Le trafic maritime en France est relativement diversifié. Il est en effet constitué à[6] :

  • 39 % de vracs liquides (pétrole, gaz liquéfié…);
  • 21 % de vracs solides (céréales, matières premières…) ;
  • 22 % de marchandises diverses, notamment des véhicules en roll-on roll-off).
  • 15 % de conteneurs divers.

Croisières, tourisme fluvial : le transport maritime de passagers

Les transports de personnes représentent une activité importante en termes de trafic maritime. 25 millions de passagers ou croisiéristes ont transité par les ports maritimes en France en 2019 (14,3 millions dans la Manche et la Mer du Nord, 11,1 millions en Méditerranée et 1,9 million en outre-mer). Ce volume n’a quasiment pas évolué en dix ans, à – 0,29 %[7].

Quel est l’impact environnemental du trafic maritime ?

En 2018, le transport maritime a produit 13,5 % des émissions totales de gaz à effet de serre de l’Union européenne (UE)[8], soit environ 140 millions de tonnes de CO2. Ce bilan carbone, s’il peut sembler défavorable à première vue, est en réalité bien meilleur que la plupart des autres moyens de fret. À titre de comparaison, le transport par voie aérienne représente 14,4 % des émissions carbone, le transport routier pas moins de 71 %.

Au-delà des seules émissions de CO2, le transport maritime a également d’autres impacts sur l’environnement, dont[9] :

  • Une pollution atmosphérique pouvant nuire à la santé humaine, notamment via les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ;
  • Le bruit causé par les moteurs et les hélices des navires pouvant nuire à la faune marine;
  • Le transport accidentel d’espèces exotiques invasives susceptible de nuire à la biodiversité locale ;
  • La pollution de la mer par les hydrocarbures et les déchets marins.

Pour autant, l’impact écologique du trafic maritime en France a été largement pris en compte par les autorités publiques et les gestionnaires des ports. Ces derniers ont mis en œuvre, depuis environ vingt ans, de nombreuses mesures pour assurer un développement harmonieux des infrastructures portuaires dans le respect de l’environnement et de la biodiversité locale.

Quels sont les grands ports maritimes de France ?

 Les grands ports maritimes (GPM) sont des établissements publics ayant en charge la gestion de sites portuaires de grande envergure. Ils traitent plus de 80 % du trafic maritime de marchandises[10].

  • Le Havre / Rouen est devenu le « grand port fluvio-maritime de l’Axe Seine » à la date du 1er juin 2021. Il génère les volumes de trafic les plus importants en matière de commerce extérieur, et constitue par ailleurs le hub logistique le plus actif du pays. Il rivalise avec d’autres grands ports européens et atteint la cinquième place du classement à l’échelle du continent.
  • Marseille est le deuxième port de France et le troisième à l’échelle de l’ensemble du bassin méditerranéen. Il constitue un pôle logistique de premier plan pour la zone sud de l’Europe, avec un total de 3 millions de mètres carré de hangars et entrepôts de stockage[11].
  • Nantes Saint-Nazaire est un port commercial majeur de la façade Atlantique. Il se caractérise par un transit relativement diversifié et bien sûr par l’activité générée par son chantier naval.
  • La Rochelle Pallice est le sixième port commercial de France métropolitaine. Il s’impose comme le premier port français pour certains types de marchandises comme les grumes, les produits forestiers et la pâte à papier.
  • Bordeaux est l’un des autres grands ports maritimes de la façade Atlantique. Son trafic est composé en grande partie d’hydrocarbures et de liquides énergétiques.

Dunkerque, au cœur du trafic maritime européen 

Dunkerque se hisse à la troisième place des grands ports maritimes français. Il a généré un volume total de 48,6 millions de tonnes de marchandises en 2021  en hausse de 8 % par rapport à 2020 du fait de la crise sanitaire[12].

L’activité du port de Dunkerque est à prédominance industrielle, mais couvre aussi le trafic de navires trans-Manche pour véhicules roulants (ou ro-ro pour « roll on » et « roll off »). Dunkerque Port développe également son activité dans le domaine des fruits, légumes et conteneurs divers.

Situé sur la mer du Nord et sur la route maritime la plus fréquentée du monde (600 navires par jour), le port de Dunkerque bénéficie à la fois d’un positionnement privilégié et d’une réserve foncière importante[13]. Il s’étend sur une longueur de 17 km, comporte deux entrées maritimes, dont une pouvant accueillir des navires jusqu’à 22 mètres de tirant d’eau[14].

Dunkerque Port est tout à la fois[15] :

  • Le premier ensemble portuaire français (Calais-Dunkerque) ;
  • Le troisième port commercial français ;
  • Le neuvième port du Range Manche et mer du Nord ;
  • Le premier port à passagers d’Europe (axe Calais-Dunkerque) ;
  • Le premier terminal GNL de France ;
  • Le premier port d’importation de fruits et légumes en conteneurs.

Quelles sont les actions environnementales menées par Dunkerque Port ?

Les ports commerciaux français sont engagés activement dans la préservation de l’environnement. Le port de Dunkerque respecte depuis 2009 un schéma directeur du patrimoine naturel. Un Plan d’Aménagement et de Développement Durable du territoire portuaire (PA2D)[16] a été par ailleurs instauré.

Les efforts engagés depuis plusieurs années par les autorités du port en matière environnementale sont progressivement reconnus et récompensés. Le 7 juin 2018, le système de management de l’environnement (SME) de Dunkerque-Port obtenait la certification PERS (Port Environmental Review System) dans le cadre du réseau EcoPorts (ESPO)[17].

Un hub hydrogène bientôt déployé à Dunkerque

Dunkerque Port s’inscrit en pionnier dans la filière innovante de l’hydrogène vert. Dunkerque va en effet déployer le premier hub hydrogène et CO2 de France dans le cadre du plan France 2030. Ce projet ambitieux de décarbonation du territoire a pour objectif d’éviter l’émission de 13,7 millions de tonnes de CO2 à l’horizon 2050, via un investissement de 1,5 à 3 milliards d’euros[18].

Les enjeux demeurent importants en matière de préservation de l’environnement et de l’écosystème marin fragile de la mer du Nord. En 2020, Dunkerque Port a rejoint le groupe de travail « Fuels and Technologies » de la coalition « Getting to Zero ». Il s’agit de l’une des premières alliances d’entreprises créées pour favoriser la décarbonation du transport maritime[19].

 

***

 

Favorisée par son vaste littoral et sa présence ultramarine à travers l’ensemble des océans, la France a tous les atouts pour poursuivre le développement de son trafic maritime de fret et de passagers. La Flandre, dominée par Dunkerque Port, est l’un des territoires les plus porteurs pour les entreprises de logistique et d’import-export souhaitant s’appuyer sur des infrastructures portuaires de grande qualité.

Dunkerque Promotion vous accompagne pour votre projet d’implantation dans les Hauts-de-France et dans le secteur de Dunkerque.

 Les trois points-clés à retenir :

  • Plus de 300 millions de tonnes de marchandises diverses transitent chaque année par les ports maritimes français.
  • Les ports français, dont notamment Dunkerque, gagnent progressivement en attractivité en développant leurs infrastructures logistiques.
  • Ce développement est réalisé avec une prise en compte constante des enjeux de la défense de l’environnement et de la biodiversité.

 

***

[1]     https://www.ecologie.gouv.fr/acteurs-reseau-et-activites-portuaires-en-france

[2] https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/edition-numerique/chiffres-cles-transport-2021/23-transport-maritime-de-marchandises

[3]      https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/edition-numerique/chiffres-cles-transport-2021/23-transport-maritime-de-marchandises

[4]      https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/edition-numerique/chiffres-cles-transport-2021/23-transport-maritime-de-marchandises

[5]      https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/edition-numerique/chiffres-cles-transport-2021/23-transport-maritime-de-marchandises

[6]      https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/edition-numerique/chiffres-cles-transport-2021/23-transport-maritime-de-marchandises

[7]      https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/edition-numerique/chiffres-cles-transport-2021/17-transport-maritime-de-voyageurs

[8]      https://www.vie-publique.fr/en-bref/281396-transport-maritime-recul-des-emissions-de-co2-dans-lunion-europeenne

[9]      https://www.vie-publique.fr/en-bref/281396-transport-maritime-recul-des-emissions-de-co2-dans-lunion-europeenne

[10]    https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/edition-numerique/chiffres-cles-transport-2021/23-transport-maritime-de-marchandises

[11]https://www.qualitairsea.com/blog-qualitair-sea-commissionnaire-et-transitaire-de-transport/guide-du-transport-international/articles/les-grands-ports-maritimes-de-france

[12]    http://www.dunkerque-port.fr/fr/presentation/documentation-port-dunkerque/rapports-activite.html

[13]    http://www.dunkerque-port.fr/

[14]    https://www.norlink.fr/actualite/trafic-annuel-2020-du-port-de-dunkerque

[15]    https://www.dunkerquepromotion.org/le-territoire-de-dunkerque/le-grand-port-maritime-de-dunkerque/

[16]    http://www.dunkerque-port.fr/fr/capitainerie/developpement-durable-dunkerque-port.html

[17]    http://www.dunkerque-port.fr/fr/capitainerie/developpement-durable-dunkerque-port.html

[18]    https://www.dunkerquepromotion.org/le-territoire-de-dunkerque/les-secteurs-dactivites-majeurs/dunkerque-deploie-le-premier-hub-hydrogene-de-france/

[19]  https://www.journalmarinemarchande.eu/actualite/portuaire/dunkerque-rejoint-la-coalition-getting-to-zero

Quel trafic maritime en France ?

Pourquoi Dunkerque est le territoire idéal pour développer votre entreprise ?

Téléchargez pour tout savoir